La Pleine Conscience, une solution efficace dans la gestion de la dépression

Ancienne technique héritée de la sagesse bouddhique, la Pleine Conscience s’impose aujourd’hui comme une branche importante dans de nombreuses disciplines dont la psychologie. Forte de résultats scientifiques émérites, elle s’inscrit notamment dans la gestion et la prévention de la dépression.

Définition du concept

Egalement dénommée « Mindfulness » en anglais, la Pleine Conscience se comprend comme la qualité de l’attention et de la conscience posée par une personne sur le moment présent.

Elle se conçoit souvent comme une pratique contemplative, notamment au travers de la méditation de Pleine Conscience. De plus en plus connue et reconnue, elle s’élève même parfois, pour certains, au rang de vértiable art de vivre.

La botte secrète de la psychologie contemporaine

Capacité mentale à la portée de chacun d’entre nous, son utilisation régulière apporte des bénéfices considérables. La Pleine Conscience se retrouve donc, à ce titre, dans de nombreux domaines, parmi lesquels : le développement personnel, l’éveil spirituel et la recherche du bien-être.

Mais c’est au cœur même de la psychologie, qu’elle devient garante de la santé mentale, se développant en de multiples ramifications curatives. Plusieurs approches thérapeutiques spécifiques ont ainsi vu le jour dans une optique de soin.

Conçues pour répondre à une problématique particulière et à un public ciblé, elles proposent de nouvelles solutions notamment dans la gestion des émotions, du stress, des addictions ainsi que de la dépression.

Le MBCT, la solution d’aide adéquate en matière de dépression

Thérapie cognitive basée sur la Pleine Conscience, le MBCT, de son nom anglais « Mindfulness Based Cognitive Therapy » est issu du travail de trois psychologues chercheurs, alarmés par les données chiffrées en matière de rechute dépressive.

C’est, en effet, en consultant les taux de rechute de 50% à la suite d’une dépression et de 70 à 80% dès le deuxième épisode, que Zindel Segal, Mark Williams et John Teasdale ont décidé de créer leur propre thérapie miracle basée sur la Pleine Conscience.

Leur objectif était d’intervenir auprès d’une population fragilisée, ayant déjà vécue une période dépressive et de l’accompagner au travers de son rétablissement afin de réduire le taux de rechute.

En se fondant sur le protocole MBSR crée par Jon Kabat-Zinn afin d’ améliorer la gestion des émotions et la réduction du stress, ils ont établis leur programme de formation spécialisé.

Vers une gestion autonome de la dépression

A l’instar de son prédécesseur, ce programme de formation progressive recense plusieurs pratiques de méditation de Pleine Conscience, d’étirements et de yoga doux, de marche, mais également de mises en situation et d’éléments théoriques.

Si le programme de 8 séances réalisées en groupe ainsi que la pratique de divers exercices centrés sur la Pleine Conscience, restent identiques, le MBCT s’est enrichi de plusieurs apports des psychothérapies comportementales et cognitives classiques.

Comme dans les autres thérapies, l’ambition du MBCT est de permettre aux participants d’identifier leurs schémas mentaux et modes de fonctionnement de référence afin de pouvoir en construire de nouveaux, plus sains.

Le mot d’ordre du programme « Acceptation » impose cette étape décisive à tout dépassement de soi et vise l’autonomie dans une gestion personnelle de sa propre dépression.

%d blogueurs aiment cette page :